Toutes les informations sur l’engrais : chimique, organique, fertilisation, naturel…

Qu’est-ce que l’engrais ?

L’engrais (« fertilizer » en anglais) est une substance d’origine organique ou minérale indispensable pour un agriculteur qui possède des cultures de qualité. Il permet d’apporter aux plantes des compléments en matière d’éléments nutritifs. Il participe aussi à l’amélioration de la croissance ce qui entraîne une augmentation du rendement sur un grand nombre de variétés de plantes.

Ses propriétés fertilisantes font de l’engrais un produit-phare en agriculture. Parmi les nombreux types d’engrais existants, les plus connus restent l’engrais organique, l’engrais de synthèse et l’engrais organo-minéraux.

Notre sommaire pour s’initier aux engrais : 

La composition de base d’un engrais

Un engrais est composé de trois éléments principaux : azote (N),phosphate (P), potassium (K). Les lettres attachées sont les symboles des éléments issus du tableau périodique chimique. NPK est une base de formule, elle est présente dans la majorité des fertilisants agricoles.

qu'est-ce que l'engrais
Engrais composé et conditionné en big bag (600 kg)

Ces éléments sont présents en différentes proportions selon les formules d’engrais.

Chaque nutriment (ou élément nutritif) possède ses propres avantages :

  • azote : améliore la partie aérienne des végétaux : tiges, branches et feuillage.
  • phosphore : contribue au développement des racines et favorise la résistance aux maladies.
  • potassium : favorise la croissance des fleurs et des fruits.

Plus sur les éléments chimiques

L’engrais chimique permet d’obtenir par synthèse l’ensemble des éléments nutritifs qu’une plante ou une culture végétale peut avoir besoin.

Il existe plusieurs catégories d’éléments :

  • Les éléments majeurs : l’azote, le phosphore et le potassium (NPK)
  • Les éléments secondaires : le calcium, le magnésium, le soufre (Ca, Mg, S)
  • les oligo éléments : fer (Fe), manganèse (Mn), cuivre (Cu), …

Engrais simple et composé

Quelle est la différence entre engrais simple et composé ?

L’engrais simple ne sera constitué que d’un seul élément. Tandis qu’un engrais composé possédera au minimum deux éléments nutritifs.

Parmi les engrais à plusieurs nutriments, on retrouve les engrais binaires (P K, N P, N K) et les engrais ternaires.

Qu’est ce qu’un engrais NPK ? 

Un engrais NPK 10-15-5 indique qu’il contient 10 % d’azote, 15 % de phosphore et 5 % de potasse. On parle d’engrais équilibré lorsque les trois nutriments sont égaux: Ex : 15-15-15.

Engrais de fond et engrais d’entretien

Possédant une action relativement lente, les engrais de fond permettent d’apporter les éléments pour plusieurs mois et pour les prochaines cultures.

Contrairement aux engrais d’entretien qui sont apportés tous les ans où l’assimilation est très rapide pour les végétaux. Ils participent à aider au développement de la culture.

Méthode de fertilisation

Il faut adapter les modes de fertilisation en fonction de la typologie des produits afin de permettre à celui-ci de réagir au mieux.

Il existe deux types de fertilisation :

  • les engrais : ils garantissent un apport des nutriments dans les sols.
  • les amendements : ils contribuent à améliorer la structure physique du sol.

Certains types de fertilisants vont agir à la fois comme des engrais et comme des amendements.
C’est le cas de cette famille d’engrais naturel : fumier, compost ou encore fumure organique.

L’étape de fertilisation est un processus clé pour la majorité des agriculteurs. La connaissance des besoins de la culture est important afin d’apporter les bons éléments aux bons moments dans le cycle de la culture.

Les différents types d’engrais en agriculture

Dans le milieu agricole, on utilise principalement l’engrais de synthèse qui offre des prix attractifs. Cela fait de ce modèle, un engrais riche et à faible coût beaucoup utilisé au sein des exploitations. Contrairement au domaine du jardinage où l’on trouve majoritairement des produits d’origines organiques.

Engrais organique

L’engrais organique est issu de matière organique animale et ou végétale qui, en se décomposant, libère des éléments qui permettront à la plante de se développer plus rapidement.

Contrairement aux engrais de synthèse qui sont fabriqués par des usines afin de simplifier leur utilisation. On parle souvent aussi d’engrais minéraux.

Plus sur les engrais chimiques

Qu’est ce que réellement l’engrais chimique ? est-il nocif ? permet-il d’augmenter considérablement le rendement d’une culture ?

L’avantage de l’engrais chimique est qu’il permet d’obtenir par synthèse tous les éléments chimiques nécessaires à ses végétaux.

C’est-à-dire que l’on peut associé de l’azote et du phosphore par exemple avec les proportions exactes souhaitées.

Les formes d’engrais

Vous pouvez trouver plusieurs formes sur le marché, trois formes se distinguent :

  • forme liquide
  • forme solide
  • forme gazeuse, très peu utilisée

Pour ce faire une idée des produits très répandus en raison de leur performances agronomiques, une présentation de trois engrais azotés est faite ci-dessous.

Top 3 des engrais minéraux pour vos cultures

Parmi les engrais minéraux les plus convoitées dans l’agriculture, trois engrais simples se distinguent.

La solution azotée

On parle de solution azotée et plus communément d’azote liquide 39. C’est un engrais azoté très demandé en raison de multiples avantages. Cet engrais liquide possède 39% d’azote et est très simple d’utilisation (épandage par pulvérisation). Il possède également un coût qui est accessible par rapport à d’autres produits azotés. (voir ci-dessous)

L’ammonitrate

L’ammonitrate existe sous deux proportions qui sont proches, l’ammonitrate 33,5 et l’ammonitrate 27.  C’est un engrais très performant pour optimiser le rendement et le taux de protéines au sein des cultures. Sous forme de granules, il permet des épandages sur de grandes largeurs (jusqu’à 36 mètres). Il permet également de faire des connues en raison des très faibles pertes liées à la volatilisation ammoniacale. On le retrouve en big bag ou en vrac.

L’urée 46

C’est un des meilleurs engrais minéraux azotés en terme de concentration. On retrouve l’urée 46% sous forme perlée ou granulée. La forte teneur et la granulation de l’urée 46 lui permet de facilement transporter, stocker et épandre ce dernier.

Prix des engrais

Établir un bon prix des engrais dépend de nombreux facteurs comme la forme, la qualité, la marque, le lieu et le mode d’achat… le prix n’est pas l’unique indice pertinent pour choisir un engrais.

Où acheter de l’engrais ?

Trois modes principaux existent pour acheter de l’engrais, il y a les grandes surfaces publiques comme les magasins de bricolage, les sites internet et les jardineries. Chaque lieu d’approvisionnement possède ces avantages et ces contraintes.

Les risques liés à l’utilisation des engrais

risques des engrais agricoles
Risques liés aux engrais agricoles

Lorsqu’ils sont à l’origine d’une agriculture intensive ou à l’origine d’un mauvais épandage, les engrais chimiques présentent de lourds risques environnementaux. Vous pouvez consulter la réglementation des engrais pour éviter tout risques liés à votre exploitation et à la planète. Respecter la dose lors de chaque approvisionnement est une règle primaire pour tout agriculteur.

On constate le plus souvent :

  • un appauvrissement de la terre : diminution de la vie microbienne, augmentation de l’acidité dans le sol, présence de carence. Pour garantir l’état du sol, effectuer correctement une rotation des cultures est nécessaire (cf: plan d’assolement).
  • des risques de pollution : excédents de nitrate et des apports de phosphates contaminent les rivières et les nappes phréatiques.

La qualité de l’eau est un élément indispensable pour la survie des Hommes, une petite vidéo pour comprendre l’impact des engrais néfastes vis-à-vis de l’environnement.

Le but pour un grand nombre d’agriculteur est de tendre vers une agriculture biologique, raisonnée et respectueuse de l’environnement. A l’heure actuelle, l’engrais bio est de plus en plus employé au niveau des cultures.

Introduction sur les engrais verts

Une introduction sur l’engrais vert qui est un fertilisant attirant beaucoup d’individus du milieu.

Qu’est-ce que l’engrais vert ?

engrais verts
Engrais verts

Ce sont des plantes qui consistent à protéger ainsi qu’à améliorer le sol durant deux cultures. Comparé à d’autres espèces, elle n’est pas une culture qui est récoltée mais plutôt fauchée, lors de la floraison, et laissée en décomposition avant le début de la prochaine culture.

Lorsqu’ils sont mis en place, les engrais verts sont connus pour apporter de nombreux avantages aux sols.

Il favorise par exemple l’amélioration de la structure des sols. Selon le type de plantes vertes, certaines ont une action « coup de fouet » et d’autres sont plus dédiées au long terme.

Quelques exemples d’engrais verts

  • Colza
  • Luzerne (possède un bon apport en humus)
  • Phacélie
  • Vesce

Plus de renseignement sur guide portant sur les engrais verts.

Une vidéo est proposée afin de découvrir comment utiliser les engrais verts chez soi :

Des produits naturels riches en éléments nutritifs

En dehors des engrais phares, on a certain produit naturels qui sont utilisés en plus petite proportion notamment pour les potagers, plantes d’appartements et plantes d’intérieur, … Ils sont riches en éléments chimiques principales et secondaires (dont oligo-éléments).

  • Marc de café
  • Cendre de bois
  • Sang séché
  • Peaux de banane
  • Poudre de sang

Consultez notre article qui fait un Top 4 des engrais naturels simples à utiliser.

Engrais et fiscalité

Dans certains pays, il y a parfois des taxes et écotaxes qui ont pour objectif de freiner l’emploie des engrais chimiques. L’objectif est souvent lié à diminuer et réparer les dégâts environnementaux liés à de mauvaises utilisations.

Afin de lutter contre les pollutions diffuses sur le territoire français, le Centre d’analyse stratégique (CAS) a suggéré que soient étudiées le sujet de l’augmentation de la TVA notamment sur les engrais azotés. Ce centre souhaite également classer ces engrais riches en azote dans le groupe des substances devant répondre à la redevance sur les pollutions diffuses tout en indemnisant les agriculteurs pour limiter ces « produits potentiellement polluants ».

Conclusion

Voici quelques documentations recommandés par nos experts afin d’alimenter vos connaissances théoriques et pratiques sur cet intrant et le milieu agricole.

Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais