Guide pour le terreautage du gazon

Lorsque votre jardin perd de sa vigueur, que votre gazon se ternit et jaunit, c’est sûrement en raison d’un sol appauvri. Et c’est en ce cas que l’on recommande le terreautage. Qu’est-ce que c’est ? Et comment réussir son terreautage ? Nos conseils dans cette astuce.

Bienfaits du terreautage

terreautage du gazonLe terreautage consiste à appliquer sur une pelouse existante une fine couche de terreau ou de compost. Le but : « amender le sol », c’est-à-dire lui apporter les matières organiques dont se nourrit la pelouse afin de retrouver un gazon revigoré, plus dense, plus vert et plus sain.Mais ce n’est pas le seul bénéfice. En plus d’apporter des nutriments au gazon, le terreautage :

  • améliore la structure du sol, lui permettant de retenir davantage l’eau et les éléments fertilisants
  • aère le sol en le rendant plus poreux : les échanges gazeux sol/air favorisant ainsi le développement des racines (et des vers de terre !)
  • fait baisser la présence de chaume en le transformant en matière organique et donc, en matière assimilable par le gazon.

En somme, le terreautage améliore à la fois votre sol et (du coup) votre pelouse. L’opération est également efficace pour la reconstitution de zones clairsemées et rend le sol propice à un ensemencement.

Attention : sur une pelouse en bonne santé, le terreautage peut-être évité. De plus, en ce cas, il peut favoriser le feutrage.

Quand pratiquer le terreautage ?

Votre gazon jaunit, car le sol est appauvri : c’est le temps du terreautage.En effet, au fil des années, le sol de votre jardin s’appauvrit ce qui impacte directement la flore et la vivacité de votre gazon. Le terreautage se pratique :

  • lorsque le gazon jaunit
  • au printemps ou à l’automne
  • idéalement après la scarification ou l’aération du sol afin de favoriser la pénétration du terreau.

Avec quoi terreauter son gazon ?

La qualité du terreau garantit le succès du terreautage, alors comment choisir le bon ? Quelques conseils :

  • évitez les premiers prix, aussi pauvres en nutriments que leur prix est bas, uniquement constitués de tourbe et de déchets grossiers
  • préférez investir dans un terreau polyvalent de qualité, du fumier décomposé ou un mélange pour la pelouse, tous idéaux pour cette opération
  • réalisez vous-même votre terreau en mélangeant selon les besoins de votre sol : du compost, du fumier, de la terre à jardin ou de la terre minérale, un peu de sable et de la mousse de tourbe.

Bon à savoir : utilisez votre compost si celui-ci est arrivé à maturité : il se révèle encore plus efficace que le terreau à condition d’avoir été bien décomposé et tamisé, autrement il peut appauvrir le sol.

Enfin, changez chaque fois de terreau afin de vous assurer d’apporter à votre jardin un maximum d’éléments nutritifs.

Comment terreauter son gazon ?

Vous devez terreauter votre pelouse, vous avez choisi ou fait votre terreau, reste à l’appliquer. Le point en quelques questions.

Comment appliquer la couche de terreau ?

  • commencez par débarrasser votre jardin de ses mauvaises herbes : vous ne voudriez pas les voir retrouver vigueur
  • comptez alors 5 à 10 L de terreau par mètre carré pour une épaisseur de 0,5 à 1 cm
  • étalez ensuite le terreau à l’aide d’un râteau à compost ou un balai à feuilles (un râteau risque d’arracher l’herbe)
  • répartissez et faites pénétrer uniformément de sorte que quelques brins d’herbe réapparaissent.

Que faire après le terreautage ?

  • arrosez en pluie fine afin de parfaire la pénétration du terreau ou du compost
  • attendre que la pelouse réapparaisse complètement, revigorée.Dès la repousse du gazon, vous devriez constater les bienfaits du terreautage.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *