Les meilleurs engrais verts pour votre jardin

On entend par engrais vert des plantes naturelles que l’on sème provisoirement pour préparer la terre à accueillir une nouvelle culture, ces plantes sont utilisées par la suite pour enrichir le sol. En d’autres termes, ce sont des plantes à croissance vive employées pour couvrir un sol entre deux cultures. C’est une technique qu’on emploie sur les grandes surfaces ainsi que sur les petits comme le potager dans le jardin.

Ayant été délaissée il y a quelques temps, elle a refait surface pour le plus grand bonheur des cultivateurs qui prônent le naturel. En plus d’être économique et extrêmement pratique, l’utilisation des engrais verts contribue à protéger l’environnement et partant à maintenir l’équilibre de son écosystème comme le précise le blog jardinews.com dans l’un de ses récents articles.

Les plantes qui servent d’engrais verts

Parmi les plus répandues on a les légumineuses, les graminées et les crucifères.Pour les légumineuses les plantes utilisées sont :

  • La luzerne : qui a pour rôle d’améliorer les terres trop argileuses et peu humifères.
  • Le trèfle blanc : il est connu pour son apparence car il forme un tapis dense qui protègera le sol. Il est très riche en azote.
  • La féverole : c’est l’une des plantes qui est équipée d’un meilleur système racinaire, elle permet une bonne aération et un bon drainage du sol.
  • Le lupin : le lupin a un pouvoir inestimable car il synthétise l’azote de l’air, le recycle dans le sol et limite les apports d’engrais pour les cultures suivantes. Il joue un rôle de régulateur, c’est d’ailleurs l’un des engrais verts le plus recommandés dans plusieurs cultures.

Pour les graminées les plantes utilisées sont :

  • Le seigle : c’est une plante que l’on n’emploie pas de manière quelconque étant donné qu’elle peut se montrer préjudiciable pour certaines cultures. En général, elle lutte contre le chiendent mais il ne faut surtout pas s’en servir avant une culture de crucifère car ces plantes ne font pas bon ménage.
  • Le ray-grass d’Italie : la raison pour laquelle on aime bien cette plante c’est qu’elle est capable de germer sur un sol froid, ce qui donne la possibilité de la récolter et de l’enfouir bien assez tôt.

Pour les crucifères les plantes utilisées sont :

  • La moutarde : la moutarde possède des vertus désinfectantes, néanmoins, elle ne tolère pas le froid.
  • Le colza d’hiver : cette plante résiste remarquablement au froid, c’est pour cela qu’on s’en sert souvent en hivers. Elle possède également un système racinaire très développé qui favorise une bonne aération et un meilleur drainage du sol.

L’avantage des engrais verts

En plus du fait que les engrais verts soient respectueux de l’environnement, ils apportent des éléments nutritifs au sol tout en servant de couverture végétale. Ces avantages sont tout à fait considérables puisqu’ils permettent de : réduire fortement la pousse de mauvaises herbes, de fixer l’azote dans le sol, d’améliorer la structure du sol en réduisant son érosion. Au final, tout le monde y gagne vu que le sol est aéré et décompacté par le travail des racines, prêt à abriter de nouvelles cultures. Par ailleurs, il vous évite d’avoir recours aux herbicides et autres produits chimiques qui coûtent relativement chers contrairement à un semis d’engrais qui ne coûte presque rien.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *