Fertilisation

Fertiliser son sol permet de le préparer au mieux pour la mise en place de culture. Chaque sol est différent, certains sont plus fertiles que d’autres. Au bout d’un moment, un sol riche s’appauvrit lorsqu’il est confronté à une culture intensive, c’est pourquoi il est important de comprendre le rôle des engrais dans la fertilisation agricole.

Qu’est-ce que la fertilisation ?

Selon votre culture, jardinage ou exploitation, deux types de fertilisation existent :

  • engrais minéral : provient de l’industrie chimique et parfois de gisement naturel.
  • engrais organique : issu des animaux ou des végétaux. La majorité des engrais sont bios pour cette typologie produit.

On trouve des produits qui agissent à la fois comme engrais et comme amendement. Dans les plus répandus, on peut citer le compost, le fumier.

L’amendement organique comme fertilisant

En fonction de la nature de votre sol, l’amendement organique sera plus ou moins adapté pour modifier la structure de votre sol. L’apport de matière organique a l’avantage de développer la vie microbienne et de stabiliser la structure du sol, par exemple, en limitant la battance.

Objectifs

L’amendement organique aura les effets suivants :

  • meilleure préparation du sol
  • capacité de stockage et de drainage de l’eau augmenté
  • moins de pertes en nutriments
  • permet d’améliorer la circulation de l’air

Amendement organique en fonction du sol

De nombreuses techniques ont été adaptées afin d’apporter l’amendement organique correspondant à différents types de sol, en voici trois :

  • sol argileux : si vous souhaitez une terre plus aérée et facile à travailler, ajoutez de la matière organique et faire des apports de calcium
  • sol sableux : ce sol a une tendance à acidifier plus rapidement que le limon et l’argent. De ce fait, des apports réguliers en calcium permettront de limiter cette acidification. Le calcium entrera dans le complexe argilo-humique, ce qui permettra d’augmenter la capacité de rétention de l’eau et des éléments.
  • sol acide : possibilité d’apporter du calcaire au niveau de la terre sous différents formes de chaux éteinte.

Fertilisation avec de l’engrais

Deux types d’engrais, qui englobent des produits communs comme la solution azotée, l’urée 46 et l’ammonitrate, sont destinés à la fertilisation avec des actions différentes :

  • engrais de fond : processus lent et progressif, il permet de répondre aux besoins successifs de plusieurs cultures.
  • engrais rapide : à renouveler chaque année en fonction des besoins de la culture

L’apport d’engrais systématique peut être évité si le sol est bien pourvu en engrais de fond. L’engrais rapide est apporté en proportion des apports du sol et des besoins de la culture.

  • Dans le cas du jardinage, fertiliser permet d’assurer la croissance de vos plantes ainsi qu’un fleurissement et une bonne fructification régulière.
  • Dans le cas de l’agriculture, les propriétés fertilisantes de l’engrais à pour principale fonction d’augmenter le rendement.

Attention à respecter les proportions (azote, phosphate et potasse) de l’engrais agricole pour fertiliser correctement les sols.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *