Comment fabriquer son propre engrais organique

Les bienfaits des engrais organiques sont multiples. Ils permettent de nourrir convenablement les plantes sans avoir la crainte des effets des agents chimiques. En plus de cela, ces engrais évitent à l’espace cultivé de se remplir de mauvaises herbes. Mais l’avantage dont nous voulons traiter à travers cet article, c’est la possibilité que vous avez de les fabriquer vous-même. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Les ingrédients nécessaires

Il existe plusieurs types d’ingrédients à la base des engrais d’origine organique. A savoir qu’à la différence des engrais minéraux, ils sont dans un premier temps assimilés en ions minéraux grâce aux bactéries qui se trouvent dans la terre. Les ingrédients varient ainsi selon le type d’engrais dont vous souhaitez disposer, mais aussi du type d’engraissage que vous visez. Les éléments de base d’un engrais peuvent être des coquilles d’œufs, marc de café, végétaux en décomposition, fumier ou la fiente de certains animaux.

Les différents types d’engrais

À base de coquilles d’œufs

Les coquilles d’œufs contiennent des éléments nutritifs qui peuvent parfois faire défaut dans certains types de sol. Après en avoir réuni assez, vous allez simplement vous munir d’un broyeur. Les coquilles ainsi rassemblées seront réduites en poudre. À cette poudre vous pouvez ajouter du sucre avant d’en mettre au pied de chaque plant.

A base de végétaux

Avant l’étape de décomposition des végétaux, il convient de réduire vos déchets et branchages en petits morceaux grâce à un broyeur de végétaux. Ensuite, grâce à la décomposition de la matière organique, votre engrais contiendra tous les oligo-éléments et autres éléments fertilisants.

À base de feuille de thé

Certains consommateurs de thé préfèrent faire directement infuser la feuille. Eh bien désormais, conservez les feuilles et enterrez-les au pied des plants que vous souhaitez enrichir.

À base de marc de café

L’engrais fait à partir du marc de café est orienté sur les feuilles qui jaunissent. En y ajoutant du sucre, vous en mettez sur les feuilles qui ont jauni. Elles se renforceront, et l’aspect jaune de la feuille disparaitra au bout de quelques heures.

À base de purin d’orties

Il est conseiller de veiller à ce que le produit obtenu à bases des feuilles d’orties soit assez fin. Ensuite, mettez-le dans un bac en plastique, le métal est à éviter à tout prix. Si vous avez la possibilité de mettre le bac près d’une source de chaleur ce sera encore mieux, car plus il fera chaud et plus rapidement la fermentation se fera. Entre 24 et 48h d’intervalle, il faut penser remuer le contenu. À partir du moment où vous vous rendez compte que les bulles sont absentes, votre engrais est prêt pour l’usage.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *