Les chiffres de l’agriculture en France (2016)

Le point sur les chiffres de l’agriculture française en 2016

Qu’il s’agisse de la production ou de l’exportation, la France « agricole » est indubitablement le meilleur élève du Vieux Continent. Avec 19% de la production agricole européenne, elle devance l’Allemagne et l’Italie qui arrivent loin derrière. On se plait d’ailleurs à dire que l’Hexagone est un grand jardin bien cultivé, et pour cause ! 40% de la superficie est sous forme d’espaces naturels (forêts, landes, roches), et 51 % est dédiée à l’activité agricole : un record. Et même s’ils ont tendance à progresser, les espaces bétonnés restent marginaux et constituent à peine 9% du territoire. Nous vous proposons en cette fin d’année de passer en revue les principaux chiffres de l’agriculture française en 2016…

A la rencontre de l’agriculteur français moyen…

Comme près d’un million de personnes, l’agriculteur français moyen vit et travaille dans la campagne. Comme près de 605 000 de ses compères, il est l’exploitant des terres qu’il cultive. C’est impressionnant, mais ce chiffre a baissé de 21% en dix ans. Aujourd’hui, l’agriculteur français moyen qui cultive ses propres terres a plus de 50 ans et travaille de plus en plus avec sa compagne. En effet, les femmes constituent aujourd’hui 27% des travailleurs agricoles contre moins de 9% en 1970. L’agriculteur français moyen préfère le blé, si bien que les cultures céréalières constituent un peu plus de 16,5% de la surface cultivée, devant le vin et le bétail, plaçant la France dans le top 5 mondial des producteurs de blé derrière des mastodontes comme la Chine, l’Inde, la Russie et les Etats-Unis. Le tableau n’est pas tout à fait idyllique, vous l’aurez sans doute constaté au gré des mouvements sociaux qui bousculent régulièrement le paysage agricole français. Ainsi, l’exploitation de l’agriculteur français moyen est de plus en plus exposée au « risque » d’une absorption par une structure plus importante, plus rentable et surtout plus industrialisée…

Les chiffres de l’agriculture française en 2016

Se faire un avis sur la situation de l’agriculture française n’est pas une chose aisée. Il faut dire que le secteur suscite les débats passionnés, et les avis divergent sur le degré de spécialisation des exploitations, la taille « idéale » pour optimiser la production, les moyens de renforcer la compétitivité mais aussi sur les objectifs de l’agriculture française dans l’absolu. Au-delà des envolées lyriques subjectives, voici les principaux chiffres de l’agriculture française en 2016 :

  • La taille moyenne d’une exploitation agricole est de 55 ha, soit une progression de 25% en 10 ans ;
  • La disparité des revenus est élevée : on note des différences de 72 000 € en moyenne pour les céréaliers et de 15 000 € pour les éleveurs ;
  • Un agriculteur travaille en moyenne 54,7 heures par semaine selon l’INSEE ;
  • Le blé, le vin et le bétail représentent la moitié du chiffre d’affaires agricole ;
  • 2,8% des employés français travaillent dans l’agriculture ;
  • La main d’œuvre salariale recule au profit des salariés qualifiés qui occupent parfois des postes de responsabilité. Ces derniers sont souvent très qualifiés et sont issus des écoles spécialisés comme l’IHEDREA.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *